Project Description

Contexte du projet : 

Le milieu marin est de plus en plus soumis à de nombreux enjeux environnementaux, tels que la gestion des ressources marines, des déchets, la prévention de la pollution,…Cependant selon une récente étude menée par le Comité scientifique, technique et économique de la Commission européenne, le secteur de la pêche et de l’aquaculture se caractérise par des travailleurs d’un âge moyen élevé et peu qualifiés. Certes, ces professionnels ont une expérience en mer qui est importante, mais avec un faible niveau d’éducation, il leur est difficile de s’adapter aux changements environnementaux auxquels nous sommes tous confrontés. Ainsi, le projet Green to Blue entend élargir et développer l’offre de formation aux acteurs du secteur, pour améliorer le système de gestion environnementale et développer les compétences techniques axées sur la durabilité des activités liées à la mer.

Green to Blue, quel but ?

Le projet Green to Blue permet d’introduire des compétences techniques environnementales dans le secteur de la pêche et de l’aquaculture, à travers la production et la mise en œuvre d’une offre de formation flexible et adaptable à destination des pêcheurs et aquaculteurs. Plus précisément, il vise à faire acquérir des compétences axées sur la durabilité environnementale aux personnes qui génèrent activement un impact sur les mers. Ainsi, le projet Green to Blue permet, d’une part, d’orienter les adultes travaillant dans le secteur maritime vers une utilisation durable des ressources marines, notamment par une gestion durable de la pêche, l’aquaculture et le tourisme, de l’autre, de construire des propositions innovantes qui peuvent devenir un modèle à reproduire dans toute l’Europe et de générer une évolution stratégique des politiques dédiées au soin et à la préservation des mers.

Les objectifs du projet ?

L’objectif général du projet est de fournir un programme de formation efficace et fonctionnel aux professionnels de la mer sur la gestion et la durabilité environnementale pour qu’ils puissent développer les compétences techniques nécessaires pour faire face aux pressions environnementales à travers l’exécution d’une activité durable, et améliorer ainsi le système de gestion du secteur de la pêche et de l’aquaculture.

Les objectifs spécifiques du projet sont :

–   Améliorer la professionnalisation des travailleurs et passer à un parcours de qualification plus centré sur la durabilité environnementale.

–   Créer un lien stable entre les centres de recherche et les opérateurs de la pêche et de l’aquaculture afin de promouvoir l’importance du rôle de ces professions sur l’environnement marin au sein des réseaux européens.

–   Sensibiliser les formateurs et représentants du secteur à la gestion des fortes poussées d’innovation dans l’économie bleue.

A qui s’adresse le projet Green to Blue ?

Les groupes cibles du projet sont :

–   Les opérateurs de la pêche et de l’aquaculture.

–   Les fournisseurs de la Fédération de la Formation et de l’ Enseignement Privés (EFP) et les agences locales.

–   Les centres de recherche et les réseaux européens.

–   Les formateurs, les tuteurs, les représentants et syndicats du secteur.

Les livrables du projet : 

–   La conception et l’élaboration du cadre des compétences Green to Blue, à destination des fournisseurs de l’EFP, identifiant les compétences nécessaires aux professionnels de la mer dans le cadre de l’intégration de l’économie verte et bleue au sein du secteur de la pêche et de l’aquaculture. – IO1

–  La conception et l’élaboration du programme de formation Green to Blue, surtout à destination des formateurs et opérateurs du secteur, qui propose du contenu personnalisé et flexible via des vidéos de formation et des activités pratiques en classe, sur le bateau et en ligne. – IO2

– La conception et l’élaboration du manuel & indications politiques Green to Blue qui donne accès à 2 outils, à savoir : un système de validation/certification des compétences, et les indications politiques sur l’importance du rôle des pêcheurs et aquaculteurs pour le développement durable. – IO3

Les résultats attendus du projet :

Les résultats principaux attendus du projet sont les suivants :

  • Susciter une prise de conscience générale sur l’importance de la préservation de la mer chez les acteurs du secteur de la pêche et de l’aquaculture qui sont appelés à intégrer l’attention environnementale dans les activités menées.
  • Générer une nouvelle figure du pêcheur et de l’aquaculture, à savoir celle de la sentinelle de la mer, c’est-à-dire un opérateur écologique de la mer et protecteur de l’environnement.
  • Créer un système modèle basé sur le dialogue bidirectionnel entre les acteurs du secteur de la pêche et de l’aquaculture aux missions et compétences différentes.

Les partenaires du projet :

logo EURO PÊCHE - carré-3
logo AGRRA - carré
logo ENALEIA - carré
logo ERDOGAN UNIV - carré
logo EURO PÊCHE - carré-2
logo EURO PÊCHE - carré
logo MARE - carré

Précédent
Suivant

EN SAVOIR PLUS